L’ACTU DE LA SEMAINE

Le dernier meeting en date de Bernard Laporte et son équipe a eu lieu à Écully, dans le Rhône (69).
Une centaine de personnes s’était pressée à l’invitation du comité départemental du Rhône afin d’écouter le candidat déclaré à la présidence de la FFR.
Quatorze clubs du Rhône (sur 26) étaient donc présents pour un échange cordial et amical avec l’équipe de campagne. Le maire d’Écully, Yves-Marie UHLRICH a ouvert cette soirée à 19h 30. Après avoir exposé dans les grandes lignes son programme, Bernard Laporte a répondu aux multiples interrogations de ces hôtes.
Une fois de plus, les responsables des clubs ont abordé des thèmes dont ils souffrent comme la surcharge administrative où les problèmes récurrents des compétitions (formats, calendriers, etc.) Bernard Laporte a insisté sur une de ces prochaines annonces : la gestion informatique des documents administratifs afin d’alléger la charge des bénévoles des associations.
La soirée s’est terminée aux environs de 23 h 30 avec le traditionnel pot de l’amitié autour Bernard Laporte, Serge Simon, Christian Dullin, les élus, les représentants des associations et les licenciés des clubs.

 

L’EDITO DE BERNARD LAPORTE

Chers amis,
Depuis le 1er septembre, je parcours la France en allant à votre rencontre. Je vous écoute, je vous réponds, je vous interroge aussi, mais surtout je vous comprends. Devant moi, vous vous dévoilez comme probablement vous ne l’avez jamais fait vis-à-vis de l’institution, faute d’oreilles attentives. Aussi, il est normal qu’à mon tour, je vous révèle mon programme. Ce sera chose faite demain, jeudi 14 avril (19 h 30) à Bègles. J’annoncerai 44 mesures dont au fond, vous êtes les auteurs. Elles répondent en grande partie à vos interrogations. Elles sont liées à la surcharge administrative, aux compétitions et leur format, à la formation de vos éducateurs, au financement de vos clubs et tant d’autres choses encore.
De Gaillac à Bègles, du 1er septembre 2015 à aujourd’hui, huit mois se sont écoulés et je n’ai pas peur de dire que c’est vous qui faites le rugby en France et non pas les instances. Ce sont vous, les 1 885 clubs qui me donnent l’envie et la force de me battre pour vraiment réformer notre rugby. Non, pas celui du terrain ; on fera toujours des passes en arrière et des mêlées. Je veux bien sûr évoquer la gouvernance de notre cher sport. Il est temps de se lever, de proposer et d’agir pour l’ensemble de notre jeu. Je continuerai mon tour de France dès l’annonce de mon programme et je suis sûr que les questions ne manqueront pas  et j’y répondrai bien volontiers ! Vous êtes déjà très nombreux à m’avoir rejoint et à me soutenir, aussi à tous, j’ai juste envie de vous dire 1 885 fois merci.

Bernard Laporte

 

LE POINT DE LA SEMAINE

À propos du vote décentralisé :

En juillet 2013, la Fédération française de rugby (FFR) a notifié au ministère de l’Intérieur, pour approbation, des modifications de ses statuts adoptées lors de son assemblée générale du 22 juin 2013, permettant le recours à une procédure de vote décentralisé notamment pour l’élection de son comité directeur. Le bureau des associations et des fondations du ministère de l’Intérieur a considéré en mai 2014 que cette réforme ne pouvait être autorisée au regard des règles applicables aux associations reconnues d’utilité publique. En mars 2015, la FFR a interrogé à nouveau le ministère de l’Intérieur qui a confirmé en avril 2015 son opposition au vote décentralisé. Depuis, la FFR considère que le vote décentralisé ne peut pas entrer en vigueur en raison du refus du ministère de l’Intérieur.
Pourtant, il apparaît qu’avec de la volonté, la FFR aurait peut-être pu obtenir gain de cause comme le démontre la pugnacité de la Fédération française de gymnastique (FFG) : en effet, le ministère de l’Intérieur a également refusé en juin 2010 d’approuver une modification de ses statuts. En décembre 2011, la FFG a introduit un recours devant les juridictions administratives visant à obtenir l’annulation de cette décision. Dans un jugement du 18 avril 2014, le tribunal administratif de Paris a fait droit au recours de la FFG et a prononcé l’annulation de la décision de refus du ministère de l’Intérieur.
Ce précédent montre que la FFR aurait pu a priori engager une action en justice afin de demander l’annulation du refus opposé par le ministère de l’intérieur concernant le vote décentralisé. A la lumière de ce précédent, l’attitude de la FFR soulève donc plusieurs interrogations : pourquoi n’a-t-elle pas exploré cette piste après le refus du ministère de l’Intérieur alors que cette décision apparaît contestable ? pourrait-elle encore introduire un recours aujourd’hui et si oui, pourquoi ne le fait-elle pas ? Autant de questions que peuvent se poser les clubs.

 

AGENDA AVRIL 2016
14 Avril – Bègles (Présentation officielle du programme)
19 Avril – Saint-André-les-Vergers
26 Avril – Rouen

ILS NOUS ONT REJOINTS
Actuellement environ 190 référents sont recensés dans toutes la France. Souhaitons la bienvenue à François DUBOISSET (ancien joueur pro CA Brive, référent Limousin), Jean-Luc MERKLEN (président de Malemort, Fédérale 2, référent Corrèze et Érik WINGERT président RC Verneuil, 3e série, référent Haute-Vienne.

 

LA PRESSE PARLE
Retrouvez ici les derniers articles de la presse consacrés à la campagne de Bernard Laporte.
BFMTV.COM :
http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/ffr-laporte-va-devoiler-son-programme-965408.html

LE FIGARO SPORT 24.FR :
http://sport24.lefigaro.fr/rugby/laporte-devoliera-son-programme-a-begles-le-14-avril-799774

BOURSORAMA.COM :
http://www.boursorama.com/actualites/laporte-presentera-son-programme-le-14-avril-03c50915af1b75a1f562051342e39300

SPORT ORANGE.FR :
http://sports.orange.fr/rugby/autres/breves/laporte-presentera-son-programme-le-14-avril-CNT000000mK7G1.html