L’ÉDITO DE BERNARD LAPORTE

Chers amis,

Auparavant, il n’y avait jamais deux listes aux élections de la FFR. Maintenant c’est le cas y compris dans les territoires ! Quoi qu’il arrive le 3 décembre prochain, avec mon équipe et toutes les personnes qui me soutiennent, on aura remis de la démocratie dans la maison FFR. C’est une immense victoire d’autant que désormais, les présidents de clubs se réveillent ; on a ouvert des espaces, les gens se disent « mais si c’est possible de changer ce système ! »

J’en suis d’autant plus fier que la parole se libère. La preuve : Le Comité Auvergne a décidé de changer de gouvernance, tout comme le Comité de la réunion. En ce qui concerne le Comité du Centre, une liste de fusion s’est imposée face au sortant.

Il y a une dynamique, c’est évident, une sorte de libération de la parole, mais aussi des actes. Désormais, l’opposition existe, et ce malgré les entraves que peuvent trouver sur leur chemin ceux qui veulent que notre rugby se régénère. Vous n’êtes pas sans savoir que certains subissent ou ont subi des pressions, voir des menaces parce qu’ils pensent autrement.

Je ne peux l’accepter et je ne l’accepterai jamais ! C’est parfaitement intolérable. Les élections du comité de Paris illustrent, si besoin ces manières honteuses. Il y a eu un vote à huis clos pour désigner le président à main levée… Jean-Louis Boujon le président de l’île de France, condamné par la justice pour détournement de fonds a triché. Nous allons porter réclamations, car les clubs n’en peuvent plus de ce système. Ils ont dit stop comme en Auvergne ou à la Réunion.

Le changement est en marche, c’est désormais certain ! J’invite tous ceux qui pensaient que le système était plus fort que la pensée libre à revoir leur position.  Nous allons changer les choses, nous allons redonner la parole à ceux qui œuvrent. Je le dis depuis mes premiers pas dans cette campagne. Si tout allait bien dans le rugby français, je ne me serais pas permis d’intervenir, je serai encore coach à Toulon ou ailleurs, mais je veux aujourd’hui réformer et renouveler le rugby. Vous connaissez mon programme et mes positions. Le monde amateur me tient fortement à cœur, il m’a tout donné. La formation également est un chantier majeur pour moi. J’irai jusqu’au bout, pour vous et pour tous ceux qui veulent de la transparence.

Bernard Laporte

DANS NOS TERRITOIRES

Le candidat Bernard Laporte était en déplacement à Bourges jeudi dernier pour une rencontre avec les nombreux clubs du comité du centre et une séance d’entraînement de l’équipe universitaire locale de rugby :

bourges-1   bourges-2

bourges-3  bourges-4

 

LA PRESSE EN PARLE

Bernard Laporte, remonté contre le candidat sortant

SPORT 365 

http://www.rugby365.fr/ffr-presidence-bernard-laporte-charge-camou-2704903.html

Dans l’Équipe, Bernard Laporte revient sur l’entrave à l’élection d’un président

L’EQUIPE.FR 

http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Ffr-bernard-laporte-accuse-pierre-camou-d-entraver-l-election-d-un-nouveau-president/729062

Les deux parutions web du Figaro :

Hier – http://sport24.lefigaro.fr/rugby/fil-info/laporte-une-situation-generale-de-doutes-et-de-suspicions-825473

Aujourd’hui – http://sport24.lefigaro.fr/rugby/xv-de-france/actualites/bernard-laporte-l-epoque-de-la-dictature-a-la-ffr-est-terminee-825467

  

AGENDA

À suivre

  • 21 Septembre – Entrainement dirigé de l’équipe Sénior de l’Olympique Columérien suivi d’une rencontre avec les clubs de Seine-et-Marne
  • 23 Septembre – Rencontre avec les clubs de Hauts-de-Seine à Clichy
  • 25 Septembre – Invité au Match RC Bagnolet – US Palaiseau (2ème série)
  • 4 Octobre – Rencontre avec les clubs du Gard et du Vaucluse